Logo

PALLIES Yves

Né à Nantes le 17 mars 1952
Elève de l'école des Beaux-arts de Nantes
Sociétaire des artistes Français - Paris
Membre de la Fondation Taylor
Membre de l'A.D.A.G.P. société des Auteurs dans les Arts graphiques et Plastiques
Expose avec le Groupe des Peintres " Trompe L'œil et Réalité "

Illustrateur pour les Editions " L' ATALANTE " Nantes

Nantais d’origine, il est né, comme le disent ses proches, le pinceau à la main.

Fils d’artiste peintre portraitiste et décorateur, petit-fils d’un guitariste à l’Opéra de Paris, il est marié à une choletaise. Il étudie le dessin d’art pendant trois ans à l’école des beaux -arts de Nantes ;
Débutant par des encres puis des aquarelles très figuratives, il obtient dès lors des récompenses à tous les salons régionaux. Toutefois, cela ne lui suffit pas, c’est donc pour franchir une étape supérieure qu’il s’essaie, avec succès, à l’huile, au couteau et à d’autres techniques. Enfin survient le déclic en découvrant une exposition de trompe-l’œil de chevalet de "Jacques Poirier", il est aussitôt fasciné.
Reçu dans l’atelier de son grand maître à Paris, ce dernier lui suggère de poursuivre consciencieusement dans cette discipline et l’encourage activement.

Myrtille Cadiou, la veuve d’un grand maître du Trompe - l’œil : "Henri Cadiou", se déplace à Nantes et l’encourage, à son tour, en devenant marraine de sa première exposition de trompe-l’œil à l’espace culturel de Nantes

Grâce à son excellent travail, son sérieux et sa volonté, il franchit un nouveau cap. Il est désormais invité à rejoindre, à Paris au Grand Palais au triomphe du Trompe l’œil, le groupe des peintres de la réalité dont le fondateur n’est autre qu’Henri Cadiou. Il expose aux côtés d’artistes prestigieux tels que : Poirier, Gilou, Nadine Le Prince, Eléna et Mickaël Gran, Solnon, etc... Il est par ailleurs parmi les plus jeunes,
Il obtient récompenses sur récompenses : Médaillé d’Or en 1999 aux salons des Artistes Français (dont il est sociétaire). Il expose ces œuvres aux salons des Indépendants, Automne et Comparaison au Grand Palais à Paris Sa notoriété ne cesse de s’accroître, dépassant les frontières, en effet après avoir obtenu un premier prix à Osaka (Japon-1994), il était, l’invité d’honneur du salon des Arts de Miami (U.S.A-Floride-Mars 1995) duquel il décroche le "GRAND PRIX" et en réalise l’affiche.
Ne comptant qu’une trentaine d’artistes au monde, le "trompe-l’œil de Chevalet" nécessite une patience et un talent certain.

Ces qualités assurément présentes chez Yves Palliès lui permettent alors de dévoiler à travers ses œuvres sa timidité et son sérieux.